image

Le futur de la vie connectée en 2016

image
ikomobi
14 janvier 2016

Le CES vient d’avoir lieu à Las Vegas – excellente occasion pour vous apporter nos traditionnelles prédictions pour le futur de la vie connectée, allant du mobile aux objets connectés. Nous pouvons d’ores et déjà vous dire que, en 2016, les objets connectés s’orientent vers de vrais besoins utilisateurs au lieu de simplement promouvoir des innovations technologiques.

Le CES

Traditionnellement, le CES (Consumer Electronics Show ayant lieu chaque janvier) donne le ton à l’année connectée à venir. En terme de show, il n’a pas déçu et nous en avons pris plein les yeux, comme avec ce drône avec passager.

 

Drône

 

Cependant, une majorité des innovations présentées lors de ce show à l’américaine s’avèrent être des gadgets et ne répondent pas à un besoin réel de l’utilisateur. Mais prenons quelques minutes pour faire le tour de certaines innovations.

La voiture connectée

D’ici à quelques années, la voiture connectée deviendra complètement autonome.

 

faraday-future (1)

 

Outre la présentation de modèles futuristiques et les prédictions sur l’autonomie à venir de nos voitures, chez ikomobi nous nous sommes intéressés au super computer annoncé par Nvidia. Le rôle de ce super logiciel intégré au sein de nos futures voitures ? Les concepts de voitures autonomes d’aujourd’hui se déplacent avec fluidité seulement sur les grands axes routiers. Mais, lorsqu’elles sont confrontées à un environnement urbain, c’est une toute autre histoire. En effet, leur capacité à se déplacer dans un milieu plus animé n’est pas encore avéré. Ce super computer devrait permettre d’améliorer l’agilité et la sûreté des déplacements des voitures dans cet environnement en interprétant en temps réel toutes les informations pertinentes. Nous allons continuer à observer les avancées des constructeurs automobiles et des Google Car qui sont toujours en phase de test.

Montre ou bracelet ?

Nous sommes début 2016. 2015 était l’année des bracelets dédiés au contrôle de l’activité physique : Nike FuelBand, Fitbit, Jawbone, Garmin et Withings ont tous sortis leurs objets dédiés à la surveillance de votre activité sportive. Même si, selon TechCrunch, un nombre non-négligeable de personnes s’étant procurées ces devices ne les utilisent plus, Withings annonce la sortie de son tout dernier activity tracker à un prix très abordable – permettant néanmoins d’élargir sa base d’utilisateurs.

 

withings-go-packshot

 

A l’opposé du spectrum, en 2015, Apple sort son Apple Watch et met de nouveau en lumière les montres connectées. Cependant, ce device s’est révélé en deçà des attentes. La première version de l’OS a déçu : peu de possibilités pour les développeurs d’exploiter les fonctionnalités utiles de l’Apple Watch tel que le micro. Avec WatchOS 2, ces fonctionnalités ont été ouvertes et avec elles les possibilités pour les développeurs se sont étendues. Elles ne sont cependant toujours pas à la hauteur de nos attentes et leurs prix restent élevés.
Les montres représentent tout de même un potentiel énorme pour l’utilisateur de part leur multi-fonctionnalité encore non exploitée. En attendant, les utilisateurs préfèrent les bracelets, réduits en terme d’actions mais abordables et fiables en terme de fonctionnalités.

Réalité augmentée vs. réalité virtuelle

En 2015, la réalité virtuelle notamment avec le produit Oculus Rift, a beaucoup fait parler d’elle. En réalité, ce qui possède d’ores et déjà une valeur ajoutée en 2016, c’est la réalité augmentée. En effet, la réalité virtuelle est plus adaptée aux jeux vidéos et au divertissement pour adultes, donnant des images sans connexion directe avec le monde réel. Au contraire, la réalité augmentée vient superposer des informations complémentaires au monde réel et l’enrichit – rendez-vous en compte par vous-mêmes dans cette vidéo de présentation de Hololens, le produit phare de Microsoft.

 

 

Aujourd’hui, la réalitée augmentée paraît plus adaptée au besoin des utilisateurs pour les activités au jour le jour que la réalité virtuelle.

En bref

Outre ces quelques objets intéressants, la majorité des produits exposés au CES ne sont que show de paillettes. Comme résume très bien Farhad Manjoo dans le New York Times , toutes les technologies que nous voyons monter, réalité virtuelle, objets connectés, intelligence artificielle, sont encore à un stage d’immaturité technologique. Des entreprises dans le monde entier travaillent à leur amélioration et, dans quelques années, ils auront envahi notre quotidien pour certains tandis que d’autres auront disparu. En attendant, leur utilisation actuelle semble très gadget et loin de la vision user-centric qui est indispensable à la vie d’un produit. A quel besoin utilisateur viennent répondre ces objets ? 

La vie connectée mettant l’utilisateur au centre

Plus que jamais, nos dispositifs digitaux doivent être pensés autour de l’utilisateur et combler leur besoin. Ils doivent avoir un vrai intérêt pour leurs clients. Outre le CES, nous avons donc décidé de vous présenter des technologies dans lesquelles nous voyons du potentiel en cette année 2016.

Prendre soin de l’utilisateur

Dans le domaine de la santé, les objets connectés passent du simple gadget à un outil couplé à une utilisation médicale concrète. Prenons un exemple qui a suscité un certain nombre d’attentions auprès des médias. En 2014, Google et Novartis annoncent un partenariat pour créer des lentilles dont le but est de mesurer en temps réel le taux de sucre dans le sang des patients atteints de diabète. En 2015, Google aurait obtenu un brevet pour ces lentilles. Si tel est le cas, leur commercialisation pourrait soulager la vie des centaines de millions de personnes atteintes de diabète dans le monde.

Se déplacer en toute simplicité

Avant la voiture autonome, nous nous concentrons en 2016 sur les avancées en terme de voitures connectées.

A l’image du partenariat entre IBM et PSA, certaines fonctionnalités liées à la connectivité sont déjà exploitées et continueront de l’être en 2016. En effet, ce partenariat de 7 ans se concentre sur le développement de services innovants pour automobilistes, distributeurs et entreprises. La nature spécifique de ces services n’est actuellement pas connue mais nous savons qu’ils auront pour but d’améliorer le niveau de confort et d’agrément des consommateurs en voiture. En parallèle, PSA a déjà mis en place la localisation de votre voiture en cas de vol entre autres et propose une plateforme dédiée aux développeurs pour faciliter la création d’applications mobiles.

Des voyages plus commodes

Comme le souligne Alan Young, spécialiste en voyage et hospitalité, l’internet des objets et l’industrie du voyage ont tous les deux pour terrain de jeux la mobilité et pour but d’augmenter le niveau de commodité de leurs utilisateurs et clients.

Les objets connectés peuvent permettre d’automatiser et d’accélérer la réalisation d’actions nécessaires mais qui n’apportent aucun côté plaisir aux clients. Par exemple, réaliser un check-in automatique lorsque le client rentre dans l’hôtel et que son téléphone est automatiquement détecté. Il peut, dans le même temps, recevoir sa clef d’entrée sous forme d’un code directement sur son téléphone ainsi que d’autres informations utiles à son séjour.
L’utilisateur peut se concentrer sur ce qui lui plaît et qui lui apporte une réelle valeur ajoutée.

Apprécier son chez soi

Amazon avec Amazon Echo, Nest avec son thermostat contrôlable à distance, etc., toutes ces entreprises ont pris conscience du futur de la maison intelligente, dite Smart Home et ont développés des produits prometteurs. Amazon et Ford vont encore plus loin aujourd’hui en nous annonçant une maison et une voiture qui communiquent dans le but d’augmenter le confort de l’utilisateur. Tout de même, la maison connectée avec une intelligence centralisée qui puisse aller jusqu’à anticiper nos besoins n’est pas encore à portée de main. Par contre, dès aujourd’hui, de nombreuses utilités spécifiques comme Nest ou le réfrigérateur connecté se mettent à notre service et apportent une vrai valeur ajoutée.

 

SamsungRefrigerator

Le tout dernier modèle de Samsung permet, entre autres, d’accéder via son smartphone à une caméra placée à l’intérieur du frigo pour en observer le contenu. Cela se révèle pratique lorsque vous faîtes vos courses.

Conclusion

Chez ikomobi, nous challengeons en permanence toutes les nouveautés connectées pour identifier celles pensées pour l’utilisateur et qui le mettent au centre. Et, pour nos clients, nous cherchons des innovations permettant d’améliorer en continue l’expérience de leurs clients. La technologie est un moyen et elle ne doit jamais être une fin en soi.

 

 

image
image
ikomobi
9 décembre 2013
Tendance
Marketing mobile en magasin : Apple innove avec ibeacon
La rumeur courait depuis quelques semaines déjà. Après avoir introduit iBeacon, son protocole Bluetooth de micro-localisation en intérieur, Apple se devait d’en démontrer l’usage dans ses surfaces de vente. C’est maintenant chose faite. Les utilisateurs d’iPhone peuvent maintenant vivre une expérience encore plus contextuelle et personnalisée à l’intérieur des 254 Apple Stores américains. Une application […]
image
image
ikomobi
22 décembre 2015
Stratégie
Rétention – Comment fidéliser son utilisateur
Le marketing mobile est un sujet stratégique pour chaque entreprise. De ce fait, nous avons déjà rédigé plusieurs articles le concernant dans notre blog tel que celui sur le deep linking. Dans ce nouvel article, nous avons décidé de nous concentrer sur le sujet de la rétention. La rétention concentre tous les leviers qui déclenchent une utilisation récurrente de votre application.
image
image
ikomobi
20 mai 2016
Analyse
Google I/O 2016
Con varias innovaciones en sectores altamente competitivos, Google ataca desde todos los frentes. La conferencia Google I/O, que se celebró el pasado 18 de mayo, permitía anunciar públicamente todas las novedades que la empresa desplegará pronto. ¿Cuáles son los puntos claves de este edición 2016? La relevancia de la Inteligencia Artificial La primera novedad anunciada […]