Web World Tour à New York

Web World Tour #2 : New York – La ville où se joue l’avenir du paiement mobile

Anciennement consultant mobile chez ikomobi, Alexandre du Sordet est parti pour un tour du monde, “le web world tour”. Dans chacune des 15 villes de son parcours, il dresse un état des lieux du mobile et découvre pour vous des applications innovantes. Bonne lecture !

La capitale mondiale des affaires, New York City, fut la 2ème étape de mon parcours. La ville est en pleine ascension, notamment dans le secteur du web et des nouvelles technologies. Ainsi, si en 2011, son écosystème startup n’était “que” 5ème, il est maintenant 2 ème au classement américain (derrière la baie de San Francisco), et 3ème au classement mondial (après Tel Aviv). En 3 ans, la ville a doublé ses rivales que sont Los Angeles et Seattle.

Les secteurs de prédilection à New York sont la mode (Fab.com, Grand St., Etsy…), les médias (BuzzFeed, Upworthy, Business Insider…) ou  encore l’impression 3D (Makerbot, Sketchfab…). Mais Big Apple ne manque pas d’accueillir de nombreuses startups portées sur le mobile, par exemple Voltari (spécialisée dans la publicité mobile) ou consumr (application d’avis clients sur les produits). Des événements sont dédiés à cette communauté, avec un groupe Meetup et même un Startup Weekend Mobile. Par ailleurs, NYC est le siège de la Mobile Marketing Association.

Mais ce dont je veux vous parler, c’est du paiement mobile.  En effet, si PayPal n’est pas basé à New York, d’autres acteurs émergents y sont très présents :

  • Braintree, dont le coeur de métier est le paiement web et mobile, et qui a récemment été racheté par eBay
  • Venmo (acquise auparavant par Braintree) spécifiquement axée sur le mobile et qui compte notamment parmi ses clients les applications Airbnb, HotelTonight et Uber, rien que ça !

Le paiement mobile, un enjeu majeur

La guerre est déclarée au niveau du paiement mobile. Tous les grands acteurs sont de la partie :

  • Amazon qui a lancé sa solution de paiement “1 click” et s’apprêterait à lancer un outil de paiement en magasin via Kindle tout en s’intéressant au paiement peer-to-peer.  
  • Apple avec sa base de données bancaires gigantesque et son fameux lecteur d’empreintes.
  • Google avec Google Wallet et, là aussi, sa BDD liée au Play Store. 
  • Square, la startup trouble-fête qui cartonne aux USA avec ses différents services : Wallet, qui facilite le paiement in-store, Square reader, dédié aux commerçants et Cash, qui permet le transfert d’argent par email. Avec Stripe, c’est le concurrent le plus direct de PayPal. 
  • Visa, American Express et MasterCard qui  travaillent sur un nouveau standard en commun et n’ont pas l’intention de se laisser abattre. 
  • Les banques, en France on peut notamment citer la Société Générale qui a lancé un service de remboursement via SMS sur son application et qui participe à l’initiative Paylib, ou encore le groupe espagnol BBVA qui s’est offert la start-up Simple.
  • Les opérateurs téléphoniques comme AT&T, T-Mobile et Verizon qui se sont associés pour créer Isis
  • Enfin, les acteurs traditionnels de la caisse magasin comme Ingenico qui tentent de réagir.

On remarquera 3 tendances majeures parmi autour desquelles s’articulent les acteurs :

  • Le paiement in-store via mobile
  • Le paiement en ligne in-app
  • Le paiement entre utilisateurs via mobile

Venmo, la pépite du paiement mobile

Venmo-appVenmo était un élément majeur qui a incité Paypal à acquérir Braintree, sa société mère.

“We love the Venmo Touch experience of paying in one click across different apps,” (…) “And then there is the Venmo app itself. The idea for us is to enable and iterate in the world of person-to-person payments. I don’t have exact details that I can share now, but the idea is that we will make it a groundbreaking environment for P2P. We will scale globally.” David Marcus, CEO PayPal

Paypal est positionné sur chaque tendance majeure du paiement mobile :

Sur le paiement in-store via le mobile, on peut voir que PayPal expérimente et innove : Paypal Beacon a vocation a faciliter le payement via l’application Paypal et PayPal Here permet aux commerçants de proposer un paiement par carte sur smartphone.

Le paiement en ligne est le domaine de prédilection de l’entreprise qui est le leader du domaine. En effet, le bouton “Payer avec Paypal” est adopté par une grande quantité d’acteurs et a un impact très positif sur l’abandon de panier. De plus, le rachat de Braintree lui permet de conquérir le marché “marque blanche” du paiement rapide, de même qu’avec Venmo Touch.

Cependant, concernant le Paiement entre utilisateurs via mobile, encore peu de personnes utilisent une application mobile pour se rembourser ou s’envoyer de l’argent, et ce désintérêt est particulièrement notable en France. On a encore tendance à se rembourser par virements bancaires.

Mais tout ça, c’était avant Venmo.

Venmo est une application qui permet l’envoi d’argent entre particuliers de façon très simple et rapide. Les américains utilisent même l’expression “Venmo me” comme on dit “Skype me”. Par ailleurs, l’application rend le transfert d’argent social, via partage, likes et commentaires, contrairement à Square, son concurrent.

L’application est très simple et se compose d’une page principale contenant l’historique des paiements puis d’un menu pour envoyer ou demander un paiement, rentrer ses coordonnées bancaires etc.

Pour l’instant, l’application Venmo est disponible uniquement sur les stores américains iOS et Android (gratuit).

 


N’hésitez pas à vous inscrire à ikonect, notre newsletter bimensuelle, pour suivre mon parcours (encore 13 étapes !) ou à visiter mon blog Web World Tour.

A bientôt !

Enrichissez cet article !

Nous apprécions énormément vos commentaires constructifs : n'hésitez pas à répondre ci-dessous !