kitkat

Nouvelle version d’Android, “Kit-Kat” : que retenir des nouveautés ?

Android a annoncé ce 31 octobre, en plus de son nouveau téléphone, le Nexus 5, une nouvelle version de son système d’exploitation : Android 4.4, surnommé “Kit-Kat”. Petite analyse des principales nouveautés annoncées.

 

Optimisation de l’usage des ressources

La nouvelle version d’Android a été conçue pour fonctionner sur des appareils ayant très peu de mémoire vive. Le but de cette mise au régime est double :

1 – Reconquérir le marché des téléphones Android low-cost, vendus dans les pays émergents.

En effet, faute de pouvoir faire tourner les nouvelles versions d’Android, ces téléphones sont généralement vendus avec une version d’Android maintenant considérée comme archaïque (version 2.3, “GingerBread”). Cette fragmentation des versions d’Android est un gros problème pour Google et les développeurs Android comme ikomobi, car elle engendre de nombreuses problématiques de compatibilité. Problème bien moindre chez Apple :  75,5% de ses utilisateurs ont déjà mis à jour leur système d’exploitation  pour iOS7 à l’heure de la rédaction de cet article, un peu plus d’un mois après sa sortie.

2 – Préparer l’arrivée massive des objets connectés.

Avec ce système moins gourmand en ressources, Google facilite l’adoption d’Android par les constructeurs de petits objets connectés, comme les Smartwatches par exemple. Moins puissants, ces petits objets connectés vont progressivement entrer dans notre quotidien dans les années à venir, et Android compte bien être un acteur central de cette révolution.

 

Nouvelle expérience graphique

iOS fullscreen app

iOS7 avait introduit la personnalisation de la couleur de la topbar (barre contenant la batterie, l’heure, etc.), pour confondre celle-ci avec le design de l’application (ex : Dans la capture d’écran ci-contre, la couleur de la topbar est bleu clair : la même couleur que celle que l’on retrouve dans le reste de l’application).

Android va plus loin, et permet maintenant aux développeurs de cacher entièrement cette barre. Dans l’espace restreint du mobile, où chaque pixel compte, ces quelques pixels gagnés permettent aux producteurs d’applications de proposer une expérience plus immersive.

 

Chromium Web View

Une autre nouvelle de taille : les applications de type webview (applications natives encapsulant du contenu web – HTML/CSS/JS -) ont toujours eu, sous iOS comme sous Android, la mauvaise réputation d’être plus lentes à l’affichage. Ceci est dû, entre autres, au fait que le contenu web doit souvent être téléchargé depuis un serveur, mais aussi que l’exécution du code web est bien plus lente en webview que dans le navigateur natif du téléphone. Par exemple, sur iOS, une application qui exécute du contenu web est jusqu’à 3 fois plus lente que sous Safari.

Ceci est sur le point de changer : les webviews Android seront désormais générées par Chromium, navigateur web libre servant de base au navigateur Google Chrome. C’est une très bonne nouvelle : l’exécution des webviews était auparavant gérée par le navigateur Android par défaut, qui n’avait pas été mis à jour depuis longtemps. Les webviews seront donc maintenant bien plus rapides sous Android :  espérons qu’Apple fasse bientôt la même annonce.

 


 

Cette nouvelle version d’Android, bien que très similaire graphiquement, apporte son lot de très bonnes nouvelles côté optimisation. Sous “Kit-Kat”, il sera bientôt un plus aisé d’apporter une expérience immersive, cohérente et fluide à nos utilisateurs. Malheureusement, le problème principal d’Android restant la fragmentation des versions, il faudra encore attendre quelques années pour que “Kit-Kat” devienne la version d’Android dominante sur le marché des téléphones Android.

 

 

1 Commentaire

  1. […] la dernière version d’Android : la version 4.4 ou « Kitkat » dont nous avons déjà parlé ici . Après de longs mois d’attente, le Nexus 5 se révèle t’il être à la hauteur de nos […]

Enrichissez cet article !

Nous apprécions énormément vos commentaires constructifs : n'hésitez pas à répondre ci-dessous !