image

Le Mobile World Congress 2016

image
IKOMOBI
2 mars 2016

Le Mobile World Congress, rendez-vous annuel incontournable des passionnés du mobile, était de retour du 22 au 25 février à Barcelone. ikomobi était bien évidemment de la partie!

Entrée du Mobile World Congress 2016

 

ikomobi: acteur majeur du MWC 2016 !

Partenaire de la GSMA, l’équipe d’ikomobi était omniprésente au MWC 2016 !

Avec son propre stand au 4YFN (la partie du salon dédiée aux startups), 12 tours IoT (Internet of Things – Internet des objets) et Retail présentés à plus de 200 dirigeants des plus grandes marques internationales (dont Mc Donalds, FC Barcelona, Lidl, Renault, Nissan, Bacardi, Leroy Merlin, Repsol, Estée Lauder…), plusieurs Learning Expeditions organisées pour ses clients Auchan Drive, Auchan Direct, Chronodrive et Bricoman, ikomobi a fait découvrir les acteurs digitaux importants du MWC 2016.

Tours IoT & Retail ikomobi

Les tours IoT et Retails ont permis à plus de 200 dirigeants de s’informer sur les dernières technologies, liées à leur secteur.

 

Smartphones: LG et Samsung font parler d’eux.

  • LG G5

Élu smartphone du MWC 2016, le LG G5 innove avec un smartphone modulaire. Il est ainsi possible de lui ajouter différents blocs selon l’usage et les fonctions souhaitées (module CamPlus qui reprend les boutons physiques d’un appareil photo, ou encore module Bang & Olufsen pour améliorer la performance audio). On aime le fait que LG innove contrairement aux autre marques qui sont dans l’amélioration, on aime moins les modules choisis qui ne nous ont pas convaincu.

  • Samsung Galaxy S7 et S7 Edge

Très similaire aux S6 et S6 Edge en terme de design, les Samsung Galaxy S7 et S7 Edge corrigent les principales erreurs de ses prédécesseurs. Ils ont donc une meilleure autonomie, sont étanches, plus puissants, et un port microSD a été rajouté, permettant d’étendre la mémoire du téléphone.

LG G5 et Samsung Galaxy S7 et S7 Edge

 

La réalité virtuelle de plus en plus réelle.

LG, Samsung, HTC, SK Telecom, Alcatel. Tous ont compris l’enjeu de la réalité virtuelle dans le monde à venir.

Du gaming chez HTC, aux montagnes russes de Samsung, en passant par le sous marin SK Telecom, la réalité virtuelle devient de plus en plus réelle. Il suffit d’enfiler un casque de réalité virtuelle et le tour est joué.

  • Discerner réalité virtuelle et réalité augmentée

La réalité virtuelle s’affranchit du monde extérieur, en plongeant l’utilisateur dans un univers virtuel, où seuls l’odorat et l’équilibre sont réels. La réalité augmentée, elle, enrichit le monde réel en y ajoutant des éléments virtuels.

  • Des idées d’usage pour le futur

On pourrait s’imaginer d’ici quelques années, faire ses courses depuis son canapé avec la réalité virtuelle.

Il devrait être également possible de meubler et décorer son chez soi grâce à la réalité augmentée, en partant d’une image réelle de son salon et en y ajoutant des éléments virtuels.

  • On a testé le Théatre Samsung Gear VR en 4D

Chez ikomobi, nous avons testé l’expérience “Samsung Gear VR”, et avons été agréablement surpris!

Pour cette première expérience ouverte au public, Samsung nous a emmené sur les montagnes russes californiennes.

Après avoir enfilé nos casques, nous nous retrouvons sur un wagon. C’est parti ! Le train accélère, le siège tremble, le paysage est impressionnant grâce à une vue 360º. Verdict : le rendu est réaliste et les sensations étonnantes ! Vivement l’année prochaine pour de nouvelles aventures !

Samsung Gear VR

L’expérience Samsung Gear VR (powered by oculus) plongeait les spectateurs dans des montagnes russes virtuelles.

 

La 5G pour bientôt?

La Corée du Sud l’a annoncé: la 5G sera disponible pour les jeux olympiques d’hiver 2018. Nokia, plus optimiste encore, l’annonce pour 2017.

Outre une connexion ultra rapide, avec des débits de 10 à 100 fois supérieurs à la 4G, la 5G permettra une optimisation du trafic des données en fonction des nécessités (faible latence pour optimiser le pilotage à distance de robots, très haut débit pour le téléchargement d’un film ultra HD), tout en exploitant le cloud, dont la sécurité sera le principal enjeu.

Pour Aicha Evans, Vice-Présidente d’Intel, l’objectif est donc de répondre au besoin de “milliards d’équipements connectés, de services personnalisés et d’applications cloud qui nécessitent l’émergence de réseaux plus puissants et mieux adaptés ».

 

Le paiement mobile encore plus facile.

Faciliter le paiement est aujourd’hui un enjeu majeur pour le commerce. Limiter ce point de friction permet de dynamiser la consommation. Dan Schulman, le PDG de PayPal, l’a compris en annonçant une intégration sur Facebook Messenger, Uber et Air France.

Quand Mastercard lance sa solution de paiement mobile par selfie, Visa, en partenariat avec Honda, lance son application de car-paiement, “Visa Token Service”, mise à disposition des constructeurs automobiles. L’utilisateur peut ainsi payer son carburant et sa place de parking en voiture.

On peut aujourd’hui payer par ultrasons. Copsonic, membre de La French Tech, et Natixis Payment Solutions, ont créé une solution de paiement offrant aux cyber-acheteurs un parcours d’achat particulièrement simple par dialogue entre leur smartphone et leur PC (ou tablette).

Une fois l’internaute sur la page de paiement, l’ordinateur émet des ultrasons qui communiquent avec le mobile. Depuis son application bancaire, le client n’a plus qu’à valider la transaction, en entrant son code d’accès à sa banque en ligne.

 

4YFN – le salon des petits devient grand.

Stand ikomobi 4YFN

Rassemblant les startups les plus innovantes dans le domaine de la mobilité, le 4YFN ouvrait ses portes pour la 4ème fois. Plutôt local et centré sur l’Espagne (voire même la Catalogne) au début, le salon accueille aujourd’hui des startups et visiteurs internationaux. De nombreuses organisations venant des différents pays européens promeuvent les startups prometteuses de leur région ou de leur domaine. La French Tech et son Hackathon, la Deutsche Telekom et son incubateur Hubraum, le Royaume-Uni, l’Autriche, Bayer pour la santé, IBM, et bien d’autres.

Avec un stand et plusieurs consultants sur place, ikomobi a pu à la fois présenter son savoir faire aux visiteurs du monde entier, et partir à la rencontre de startups pionnières, qui pourraient révolutionner le monde à venir.

 

Conclusion

Si les smartwatches avaient été l’attraction du MWC 2015, c’est bien – outre les smartphones – le paiement mobile, la réalité virtuelle et la 5G qui étaient les stars de ce MWC 2016.

En ce qui concerne les smartphones, hormis le LG G5, peu d’innovations sont à noter pour cette édition. La tendance était plus à l’amélioration des performances et des caractéristiques des terminaux.

Le paiement mobile, bien que déjà présent dans notre société, restera un enjeu majeur des années à venir.

La réalité virtuelle, elle, commence à prendre son sens pour le divertissement. Elle est et restera un sujet à débat (cf. photo de Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, au MWC 2016) pour son coté “fictif”. La réalité augmentée, juste milieu entre le réel et le virtuel, pourrait s’avérer être un bon compromis. Affaire à suivre !

Dans un monde de plus en plus connecté, avec une connexion de plus en plus rapide, la 5G permettra de répondre au mieux aux besoins de chacun. Elle arrive d’ici peu !

 

Et vous, que pensez-vous de ces nouvelles technologies ? N’hésitez pas à nous donner vos avis en commentant l’article !