image

Les 7 impacts d’iOS8 sur votre stratégie mobile

image
IKOMOBI
3 juin 2014

[chapeau]Comme des milliers (millions ?) de geeks dans le monde, nous étions pendus aux lèvres de Tim Cook lundi soir. « iOS8 : Huge for developers. Massive for everyone else. » : le ton est donné ! Pour cette 25ème édition de la WWDC, Apple a fait preuve d’ouverture aux développeurs d’applications. Voici ce qu’il fallait en retenir. [/chapeau]

Continuity

La première annonce, ce fut ce qu’Apple a nommé “Continuity”, mais ce que nous appellerons plus simplement “fonctionnalités omni-canal”. Ces nouvelles fonctionnalités permettent de réduire les frictions dans le parcours des clients Apple d’un appareil à un autre :

  • Avec Airdrop, il est maintenant possible d’envoyer un fichier depuis (et vers) n’importe quel appareil Apple.
  • Il est aussi possible de répondre à un appel sur votre iPhone depuis tous vos autres terminaux.

Mais surtout, Apple a annoncé Handoff.

Handoff

HandoffImaginez : vous effectuez une action sur votre Mac. Autour de vous, vos autres appareils Apple sont en veille. Cependant, ils sont à proximité, et ont donc conscience de ce que vous êtes en train de faire. Ainsi, si vous décidez de vous lever et de continuer votre tâche sur votre iPad, celui-ci affiche une discrète icône sur son écran d’accueil. Touchez-là, et celle-ci vous permet de reprendre votre parcours, exactement là où vous l’aviez laissé sur votre Mac.

 

Sur son site officiel, Apple nous dit que Handoff peut être inclus par nous développeurs dans nos applications. Ainsi, on pourrait imaginer qu’alors que vous êtes en train de parcourir les collections H&M sur votre iPad, une icône discrète pourrait apparaître sur l’écran verrouillé de votre iPhone pour vous inviter à continuer votre parcours d’achat sur celui-ci. Une expérience cross-canal véritablement sublimée que nous avons hâte de mettre en pratique.

Swift

SwiftApple a annoncé Swift, un nouveau language pour le dévelopement d’applications. Swift utilise le même runtime qu’Objective-C, et inclus de nouvelles fonctionnalités intéressantes inspirées d’autres languages comme Ruby, Javascript ou Go.

 

Adapter son code objective-c pour qu’il soit utilisable dans Swift est nécessaire mais simple. Quelques modifications sont indispensables afin de faire évoluer le code vers ce que l’on appelle du « Modern Objective-C ». C’est un Objective-C respectant certaines conventions afin d’être plus clair et plus facile à intégrer dans Swift.

 

Il sera donc possible d’intégrer tout code legacy avec quelques lignes d’un language très dynamiques à l’image des languages de script comme Ruby, Groovy ou Javascript. Cela devrait avoir un impact important sur le coût des évolutions, agilisant le code sans imposer de réécrire l’existant.

App Store

L’App Store sera également mis à jour pour faciliter la découverte d’apps. Avec les Trending Searches, il sera possible de connaître les mots clés les plus recherchés récemment, à la Twitter. Ceci renforce notre conviction en l’importance de faire du lancement de votre application un évènement, et de relayer chaque mise à jour conséquente sur vos réseaux. Autre nouveauté : tous les développeurs auront désormais accès aux analytics de leur App sur l’App Store (visites sur la page, conversions, etc.)  via le nouvel iTunes Connect : ceci permettra d’effectuer un ASO (App Store Optimisation) bien plus fin.

 

Apple permettant enfin les vidéos sur les pages de son App Store, nous verrons probablement fleurir de courtes vidéos de présentations d’Apps. Enfin, il est maintenant possible d’inviter vos utilisateurs en bêta, directement depuis iTunes, via Testflight (Racheté en février de cette année par Apple). Il faut reconnaitre que TestFlight était un process assez douloureux pour l’utilisateur final : mais maintenant, cela sera aussi transparent que le process de bêta de Google Play.

Healthkit

HealthkitVos applications peuvent maintenant avoir accès aux informations de HealthKit que vos clients souhaitent partager avec vous. Par exemple, une clinique (ex : Mayo Clinic App) peut automatiquement vérifier si la prise de sang d’un client est conforme avec les indications de son  médecin, et contacter de façon proactive la clinique si nécessaire.

 

HealthKit permettra ainsi aux applications de distribution alimentaire de proposer des informations produits pertinentes aux personnes atteintes de diabète, par exemple , ou tout autre régime particulier (Intolérance au lactose, régime sans gluten…)

App extensions

App ExtensionsJusqu’à maintenant, les applications iOS évoluaient au sein de silos quasi hermétiques. Il est maintenant possible pour elles de se parler l’une à l’autre, via les App Extensions. Pour faire court, les App Extensions permettent aux applications tierces de s’intégrer à d’autres, ainsi qu’au système natif d’Apple (ex : Centre de notifications, Options de partage, Actions personnalisées, etc.).

 

C’est un revirement de situation pour Apple : une plateforme traditionnellement fermée s’ouvre progressivement, et va permettre aux développeurs d’imaginer des scénarios d’usages bien plus poussés, à la Android. Ainsi, une application tierce comme Pinterest pourra faire partie des options de partage de Safari.

Notifications riches

Vos applications peuvent maintenant inclure des notifications riches. En plus de porter un court message, celles-ci peuvent maintenant proposer des actions contextuelles. Typiquement, sur une notification pour un nouvel email, ces actions peuvent être :  « Archiver, Lire, Répondre, Transférer ».  Mais pour un e-marchand, on peut aussi imaginer qu’une notification de relance panier puisse être associée à des options contextuelles  “Continuer mon panier” ou même “Valider et payer”.

 

Ces notifications riches existent depuis plus d’un an et demi sur Android et seront rapidement amenées à gagner en popularité sous Android Wear. Avec leur arrivée sous iOS8, il est grand temps de les prendre en compte dans vos campagnes et scénarios de push notifications. Rich Notification

Extensibility WidgetsNotification Center Widgets

Enfin, les Widgets arrivent sur iOS. Mais de manière encore timide, puisqu’ils se logent dans le centre de notification de l’appareil. Toute application tierce installée peut embarquer son Widget. Là encore, des usages très pragmatiques me viennent à l’esprit, comme la possibilité pour un retailer comme Amazon d’afficher via un Widget l’avancement d’une commande.   Ainsi, cette nouvelle version d’iOS, qui sera disponible à l’automne, implique de très nombreux changements pour vos applications.

 

 

 

 

Il est important de prendre en compte ces nouvelles fonctionnalités. Car il va falloir saisir ces opportunités rapidement : dès décembre, le taux d’adoption d’iOS8 avoisinera probablement les 70%. Vos applications (et celles de vos concurrents) se voudront ainsi plus rapides (Swift), et mieux intégrées (HealthKit, App extensions, Rich notifications). De très nombreux autres scénarios d’usage sont encore à inventer, et je serai ravi de vous accompagner pour intégrer ces nouvelles fonctionnalités à votre stratégie mobile.

 

Et vous, qu’avez-vous pensé de cette WWDC14 ? Dites-nous tout dans les commentaires.