Comment les objets connectés facilitent l’expérience utilisateur

Publié le 3 décembre 2015 par ikomobi

Notre vie est connectée. Via les smartphones et tous les objets connectés, nous participons à l’avènement de la maison connectée avec Nest, de l’assistance aux personnes âgées, du personal care (Withings), de la voiture connectée (Xee) ou encore de la cuisine connectée (Hiku). Chez ikomobi, nous exploitons les possibilités offertes par l’internet des objets pour imaginer de nouvelles expériences utilisateurs. Après deux ans d’étroite collaboration avec la start-up Hiku et l’enseigne Chronodrive, ikomobi a conçu la première application mobile m-commerce connectée à un objet facilitant les courses. Un an après, Amazon se lançait à son tour avec les Dash Buttons.

Amazon et la vie connectée : les Dash Buttons

En Avril dernier, Amazon annonçait l’arrivée des Dash Buttons, objets connectés permettant de commander directement le produit qu’ils représentent. Ils sont accessibles aux clients Amazon Premium pour 5$ par Button (un Button par produit). Leurs retours ?

Mitigés, seul un certain nombre de produits sont accessibles à travers les Dash Buttons et ceux-ci sont à prix fixe. Ils ne bénéficient pas de possibles réductions appliquées en temps réel sur des produits similaires.

De plus, l’action d’appuyer sur un Button est instantanée. Inconsciemment, nous nous attendons à satisfaire un besoin dans l’immédiat. Seulement, les produits commandés arrivent en général 48h après. La livraison le jour même n’est pas proposée sur ces articles. Ce Button est la version “physique” du “1-clic” disponible sur le site web ou l’application.
L’idée initiale est excellente mais ne serait-il pas plus intéressant d’avoir un seul objet à portée de main pour faire simplement ses courses sans limites ?

ikomobi, précurseur de la vie connectée avec Hiku pour Chronodrive

Début 2014, bien avant l’annonce de Dash par Amazon, ikomobi, toujours en veille technologique pour ses clients, a découvert la start-up Hiku à l’occasion d’un voyage d’exploration dans la Silicon Valley. La société Hiku a développé un objet connecté éponyme permettant la reconnaissance de produits à partir du scan de code barre ou d’un mémo vocal. Nous avons proposé à Chronodrive d’intégrer l’Hiku dans leur application mobile pour optimiser le parcours client et améliorer l’expérience utilisateur.  

ikomobi et Hiku ont travaillé main dans la main pour finaliser le développement de l’objet afin de permettre son intégration à une application de m-commerce. Ainsi, le boîtier communique désormais avec l’application, permettant de scanner ou dicter ses courses. Le concept des courses connectées prenant une nouvelle forme, bien plus efficace et ludique.

hiku-feature

Hiku permet un gain de temps considérable en optimisant le parcours client de la naissance du besoin (je n’ai plus de lait) à l’achat du produit (mon produit est dans mon panier) : au lieu de passer 2 heures en magasin, 45 minutes sur le site web pour faire ses courses ou 15 minutes par l’application mobile, un client ne passe désormais que 5 minutes à faire ses courses avec l’Hiku.

hiku_chronodrive1

L’utilisateur n’a qu’à dicter à l’objet le produit qu’il souhaite ou le scanner pour l’ajouter à sa liste de courses connectées.  Cette solution intuitive et simple révolutionne les habitudes d’achats en famille et accroît la fidélité des clients.
Au delà du secteur d’activité du retail, les objets connectés donnent l’opportunité de simplifier l’expérience utilisateur dans bien d’autres domaines.

Les applications smartwatch pour l’hôtel Alexandra by Hilton

Prenons l’exemple de l’hôtellerie : l’utilisateur est placé dans un contexte professionnel ou de loisir dans lequel il attend des services simplifiant ou enrichissant son expérience. ikomobi a développé, à l’occasion du dernier Mobile World Congress de Barcelone, un prototype d’application smartwach pour l’hôtel Alexandra by Hilton de Barcelone.

11016737_10153082540473361_1198695957076543873_n (1)

Le but de ce prototype ? Permettre aux clients de l’hôtel de réserver une limousine, commander un repas, prolonger leur séjour et effectuer un checkout en quelques taps sur leur montre.

Prenons l’exemple du checkout à l’hôtel. Un client possédant l’application smartwatch, sortant de sa chambre le jour de son départ, reçoit une notification qui lui propose de réaliser son checkout. Sur sa montre, le montant total du séjour est indiqué. Il peut accéder directement au détail du paiement à réaliser, payer en un clic, et valider son checkout. 5 taps sur l’écran auront suffit pour réaliser l’action sans passer par la réception.

Cliquez ici pour accéder aux différents parcours clients.

Pour aller plus loin

Ces premières expériences réussies laissent entrevoir de nombreuses possibilités d’usages dans d’autres domaines.

Les fonctions de l’Hiku, de scanner, et de reconnaissance vocale lèvent les points de friction dans les parcours clients tels que la saisie du nom des produits, les erreurs éventuelles, le cross-selling (suggestion d’articles similaires). Elles permettent aussi de faciliter la recherche produit pour tous produits ou industries, B-to-B ou B-to-C.

Imaginons le magasin connecté de demain avec un unique exemplaire de produit exposé, une réduction de l’espace alloué aux produits pour laisser place à l’accueil et à l’expérience personnalisée avec des conseillers dédiés.

Au delà de l’amélioration de l’expérience utilisateur, le véritable enjeu des objets connectés est la capacité à collecter des informations précises auprès des utilisateurs, sur leurs préférences d’achats et leurs habitudes de consommation : la collecte du big data.

Mieux connaître les utilisateurs pour mieux les servir, tel est toujours l’enjeu pour les entreprises, et les objets connectés tels que l’Hiku qui permettent d’améliorer l’expérience utilisateur tout en facilitant la collecte de données.